mètre


mètre

mètre [ mɛtr ] n. m.
• v. 1220; lat. metrum, gr. metron « mesure »
I
1Dans la prosodie grecque et latine, Nature du vers déterminée par le nombre et la suite des pieds qui le composent.
2Élément de mesure du vers; chaque groupe de deux pieds dans la poésie grecque. heptamètre, tétramètre, trimètre.
3Structure du vers moderne, ou par ext. Structure de tout vers ( mesure ); type de vers déterminé par le nombre de syllabes et la coupe. Le choix d'un mètre.
II(1791; gr. metron)
1Unité principale de longueur, base du système métrique (symb. m). Le mètre, d'abord défini par rapport à la longueur du méridien (dix millionième partie du quart), a été concrétisé par un étalon en 1799; depuis 1983, il est défini à partir de la longueur du trajet parcouru dans le vide par la lumière en 1/299 792 458 de seconde. Sous-multiples du mètre. décimètre, centimètre, millimètre, 2. micromètre, nanomètre. Un homme d'un mètre quatre-vingts (1 m 80). Un mètre de profondeur, de longueur. À quelques dizaines de mètres. Tissu qui vaut tant le mètre. Vendre de la ficelle au mètre. Mètre linéaire. Mètre carré (cour.[ mɛtkare ]) (m2),unité de superficie. ⇒ centiare. Appartement de cent mètres carrés. Mètre cube (cour.[ mɛtkyb ]) (m3),unité de volume. Deux mètres cubes de bois. stère. Mètre par seconde (m/s),unité de vitesse. Mètre par seconde carrée (m/s2),unité d'accélération.
(1898) Un cent mètres : une course de cent mètres. Courir un cent mètres. sprint. Loc. fam. Piquer un cent mètres : courir très vite.
2Objet concret, étalon du mètre. Le mètre international en platine iridié, déposé au pavillon de Breteuil. Règle ou ruban gradué de la longueur du mètre (ou un peu plus long), qui sert à mesurer. Mètre rigide en bois, en métal. Mètre pliant. Mètre à ruban, fait d'un ruban métallique qui s'enroule dans une gaine. Mètre souple de couturière. centimètre.
⊗ HOM. Maître, mettre.

mètre nom masculin (grec metron, mesure) Unité SI de longueur (symbole m) égale à la longueur du trajet parcouru dans le vide par la lumière pendant une durée de 1°299 792 458 de seconde. (Résolution de la 17e Conférence générale des poids et mesures, Paris, octobre 1983.) Objet servant à mesurer des longueurs, ayant une longueur de un mètre, et possédant généralement les divisions en décimètres, centimètres et millimètres. ● mètre (difficultés) nom masculin (grec metron, mesure) Orthographe Symbole m, sans point abréviatif ni marque de pluriel : l'allée mesure 17,25 m de long sur 2,35 m de large. - Les symboles des principales unités de mesure fondées sur le mètre sont : m2 (mètre carré ; unité de surface), m3 (mètre cube ; volume), m/s (mètre par seconde ; vitesse) ; m/s2 (mètre par seconde carrée ; accélération) ; m3/kg (mètre cube par kilo ; volume massique) ; m2/s (mètre carré par seconde ; viscosité cinématique). On écrit sans trait d'union double mètre, mètre carré, mètre cube, etc. - Avec un trait d'union : mètre-semaine (plur. : des mètres-semaine). ● mètre (expressions) nom masculin (grec metron, mesure) Mètre carré, unité SI de superficie (symbole m2) équivalant à l'aire d'un carré ayant 1 mètre de côté. Mètre carré par seconde, unité SI de viscosité cinématique (symbole m2°s) équivalant à la viscosité cinématique d'un fluide dont la viscosité dynamique est 1 pascal-seconde et la masse volumique 1 kilogramme par mètre cube. Mètre cube, unité SI de volume (symbole m3) équivalant au volume d'un cube ayant 1 mètre de côté. Mètre cube par kilogramme, unité SI de volume massique (symbole m3°kg) équivalant au volume massique d'un corps homogène dont le volume est 1 mètre cube et la masse 1 kilogramme. Mètre à la puissance moins un, unité SI de nombre d'ondes (symbole m−1) équivalant au nombre d'ondes d'une radiation monochromatique dont la longueur d'onde est égale à 1 mètre. Mètre par seconde, unité SI de vitesse (symbole m°s) équivalant à la vitesse d'un mobile qui, animé d'un mouvement uniforme, parcourt une longueur de 1 mètre en 1 seconde. Mètre par seconde carrée, unité SI d'accélération (symbole m°s2) équivalant à l'accélération d'un mobile animé d'un mouvement uniformément varié dont la vitesse varie, en 1 seconde, de 1 mètre par seconde. ● mètre (homonymes) nom masculin (grec metron, mesure) maître nom masculin mettre verbemètre nom masculin (latin metrum, du grec metron, mesure) Dans la prosodie grecque et latine, chaque groupe déterminé de syllabes, longues ou brèves, comprenant deux temps marqués, l'un fort, l'autre faible, et constituant une unité rythmique à l'intérieur du vers. Cadre syllabique (6, 8, 10, 12 syllabes) dans lequel s'insère un rythme, ce cadre pouvant être lui-même, dans certains cas exceptionnels, partie intégrante du rythme, en particulier dans les mètres brefs (3 syllabes). Mesure, rythme, arrangement de syllabes dont l'ensemble compose un vers. ● mètre (homonymes) nom masculin (latin metrum, du grec metron, mesure) maître nom masculin mettre verbe

mètre
n. m.
d1./d Dans les versifications grecque et latine, unité rythmique, groupe de syllabes longues ou brèves comprenant un temps fort et un temps faible.
d2./d En versification française, nombre de syllabes d'un vers.
————————
mètre
n. m.
d1./d Unité fondamentale des mesures de longueur (symbole m), définie légalement, à l'origine (1795), comme la dix-millionième partie du quart du méridien terrestre, et, en 1983, comme le trajet parcouru par la lumière dans le vide pendant une durée de 1/299 792 458 de seconde.
|| Mètre carré (m2): unité de surface égale à l'aire d'un carré de 1 mètre de côté.
|| Mètre cube (m³): unité de volume égale au volume d'un cube de 1 mètre d'arête.
|| Mètre par seconde (m/s): unité de vitesse.
Mètre par seconde par seconde (m/s2): unité d'accélération. (V. tabl. unités physiques.)
d2./d Règle, ruban gradué de 1 m de long. Mètre de couturière.

I.
⇒MÈTRE1, subst. masc.
A.MÉTROL. Unité de mesure de longueur sensiblement égale à la dix-millionième partie du quart d'un méridien terrestre (abrév. m). Depuis le 1er janvier 1962, le mètre mesure 1650763, 73 fois la longueur d'onde d'une radiation de krypton 86, dans des conditions définies par la loi (DEW. Mes. 1973). Le centimètre est la centième partie du mètre, et le mètre est la dix millionième partie de l'arc que forme la circonférence de la terre du pôle à l'équateur (SAY, Écon. pol., 1832, p.293):
1. Quand on dit qu'un objet a une longueur d'un mètre, cela signifie que cet objet a la même longueur qu'une baguette de bois ou de métal dont la longueur est égale à celle de l'étalon du mètre conservé à Paris au Bureau international des poids et mesures.
CARREL, L'Homme, 1935, p.34.
[Cette unité de mesure employée dans la vie courante] Une carte-annonce des magasins du Louvre qui, pour 6 francs, donnent un mètre d'une étoffe dont la valeur réelle est de 11 fr. 50 (GONCOURT, Journal, 1872, p.892). La voie ferrée domine la plaine de un mètre à un mètre trente de remblai (FOCH, Mém., t. 1, 1929, p.200). V. aile ex. 36:
2. Sept cents mètres est une altitude interdite. On sert de point de mire à toute une plaine. On draine le tir de toute une armée.
SAINT-EXUP., Pilote guerre, 1942, p.335.
SYNT. Mètre courant, linéraire, superficiel; un, deux... mètre(s) d'altitude, d'envergure, d'épaisseur, de diamètre, de distance, de haut, de hauteur, de large, de largeur, de long, de longueur, de profondeur, de rayon; un, deux... mètre(s) devant, derrière, avant, après, plus haut, plus bas; à un, deux... mètre(s) au-dessus, au/en-dessous, en avant, en arrière; à un, deux... mètre(s) d'intervalle, en l'air, du sol, sous terre; à quelques (dizaines/centaines de) mètres (de là); de deux, trois... mètres en deux, trois... mètres; tous les deux, trois... mètres; faire, parcourir quelques mètres; n'avoir plus que quelques mètres à faire, parcourir; mesurer un, deux... mètres. vendre de la dentelle, de l'étoffe au mètre; tissu qui vaut tant le mètre; un, deux... mètre(s) de dentelle, de ficelle, de ruban, de tissu.
Rem. Dans le Système international d'unités, le mètre est l'unité de base pour la mesure des longueurs. De l'unité de base sont dérivées l'unité de surface mètre carré (m2), de volume mètre cube (m3), de vitesse mètre par seconde (m/s), d'accélération mètre par seconde carrée (m/s2), de masse volumique kilogramme par mètre cube (kg/m3), de tension superficielle newton par mètre (N/m), de champ électrique volt par mètre (v/m), etc. (d'apr. Encyclop. Sc. et Techn. t. 7 1972, pp.740-748).
P. ell., vieilli. Mètre carré. Un plateau de sept ou huit cents mètres de superficie (ABOUT, Roi mont., 1857, p.75). Vous m'avez compté le mètre de terrain à deux cent cinquante francs (ZOLA, Curée, 1872, p.358). Francis Magnard, établi dans 2500 mètres de terre à Passy (GONCOURT, Journal, 1880, p.77).
Rem. Chez Flaubert, le mot est parfois employé avec le sens de «mètre cube»: Des canons (...) sont rangés en ligne sur l'herbe à côté des boulets mis distinctement suivant leur calibre, comme les mètres de cailloux sur le bord des routes (Champs et grèves, 1848, p.200).
B.P. méton.
1. MÉTROL. Étalon de cette unité de mesure. Mètre étalon. Ce mètre de platine qu'on conserve quelque part à Paris ou aux environs (SARTRE, Nausée, 1938, p.175). V. étalon2 ex.1.
2. Règle, ruban ayant environ la longueur de cette unité de mesure, divisé(e) en sous-unités et servant à prendre des mesures. Mètre pliant; mètre en bois, en métal; mètre de chêne, d'ébène; mètre de couturière, de menuisier; prendre des mesures avec un mètre. Un commis (...) mesurait une étoffe sur un mètre fixé horizontalement à une tige de cuivre qui descendait du plafond (A. FRANCE, Pt Pierre 1918, p.50). Dussol, le mètre à la main, accroupi, mesurait l'écartement des roues d'un tilbury (MAURIAC, Myst. Frontenac, 1933, p.131):
3. La table à ouvrage était restée ouverte. Le petit mètre dans sa boîte ronde allongeait sa langue verte, percée d'un anneau.
SCHWOB, Monelle, 1894, p.132.
Double-mètre.
3. SPORTS. Course d'une longueur égale à un multiple de cette unité de mesure. (Courir le/un) mille, cinq mille, dix mille mètres, trois mille mètres steeple. Un Français est champion de 110 mètres haies à quatorze années d'intervalle (GIRAUDOUX, Siegfried et Lim., 1922, p.211). MelleProst a couru le 60 mètres en 7 secondes quatre cinquièmes (MONTHERL., Olymp., 1924, p.241). V. haie1 ex. 3.
P. anal., fam. Piquer un cent mètres.
Prononc. et Orth.:[]. Att. ds Ac. dep. 1798. Étymol. et Hist. 1. 1791 «unité de longueur, base du système métrique» (26 mars d'apr. BRUNOT t.9, p.1148); 1792 (BORDA, LAGRANGE, CONDORCET, LAPLACE, Rapport à l'Ac. des Sc., 11 juill. ds Annales chim., t. 16, p.253); 1803 mètre cube (WAILLY, s.v. stère); 2. 1868 «objet gradué servant à mesurer» (LITTRÉ qui cite Saigey). Empr. au gr. «mesure» d'où «instrument pour mesurer» et «quantité ou espace mesuré»; cf. le b. lat. metrum, metron de même sens «instrument» (Ves.), «espace mesuré» (début Ve s.). L'a. fr. connaît metre «mesure de capacité» (1367 J. RICHARD, Un évêque d'Orient latin au XIVe s. ds B. de corresp. hellénique, t.74, p.118).
II.
⇒MÈTRE2, subst. masc.
A.VERSIF. GR. ET LAT. Synon. rare de pied. Le dactyle est un mètre que l'on multiplie lorsqu'on veut exprimer la légèreté, la rapidité (Ac.). Le vers hexamètre est un vers de six mètres ou de six pieds (LITTRÉ).
VERSIF. GR. ,,Groupe de deux pieds pourvus l'un d'un accent principal, l'autre d'un accent secondaire`` (MAR. Lex. 1951).
B. — Type de vers caractérisé par :
1. Type de vers caractérisé par le nombre et la nature des pieds. On a fait un traité sur les mètres employés par Horace (Ac.). Je poursuivrai votre nom (...) d'une louange immortelle et je vous célébrerai dans des vers grecs et latins de mètres divers (A. FRANCE, Rôtisserie, 1893, p.61):
1. ... Noevius (...) n'emprunta point le mètre grec; ce fut dans le vieux vers saturnin, qu'il attaqua tour à tour les Claudius, les Métellus, les Scipions même.
MICHELET, Hist. romaine, t. 2, 1831, p. 76.
2. Type de vers caractérisé par le nombre de syllabes et la coupe. [Ronsard] tenait l'alexandrin pour le mètre héroïque, et il s'en serait volontiers servi pour son épopée (THIBAUDET, Réflex. litt., 1936, p. 24). Une forme aiguë de l'anti-intellectualisme chez tout un groupe de nos poètes est l'exaltation qu'ils font du rythme aux dépens du mètre (BENDA, Fr. byz., 1945, p. 262).
C.LITT. Vers. Les mètres d'Horace Élégants et précis (BANVILLE, Cariat., 1842, p. 21):
2. D'où vient qu'à mon insu, mariés à ma voix,
Les mots harmonieux s'enchaînent sous mes doigts?
Et qu'en mètres brillants ma verve cadencée
Comme un courant limpide emporte ma pensée?
LAMART., Harm., 1830, p. 379.
Prononc. et Orth.:[]. Att. ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. Fin XIIe s. metre (Recit 1re croisade, éd. P. Meyer, I, 32 ds Romania t. 5, p. 9). Empr. au lat. metrum «mètre, mesure d'un vers» et «vers», du gr. «mesure» et spéc. «mesure d'un vers».
STAT.Mètre1 et 2. Fréq. abs. littér.:2 701. Fréq. rel. littér.:XIXe s.: a) 478, b) 1802; XXe s.: a) 4898; b) 7168.

mètre [mɛtʀ] n. m.
ÉTYM. V. 1220; lat. metrum, même sens, du grec metron « mesure ».
———
I Didact.
1 (V. 1360). Dans la versification grecque et latine, Nature du vers déterminée par le nombre et la suite des pieds qui le composent.Par ext. Les vers eux-mêmes. || Les mètres d'Horace.
2 Élément de mesure du vers; chaque groupe de deux pieds dans la poésie grecque. Heptamètre, monomètre, tétramètre, trimètre.Abusivt. Dans la poésie latine, chaque pied de l'hexamètre et du pentamètre.
3 Structure du vers moderne, ou par ext., structure de tout vers ( Mesure). Type de vers déterminé par le nombre de syllabes et la coupe. || Le choix d'un mètre. || Le mètre et sa coupe (→ Forme, cit. 47). || Le mètre de Chénier (→ Iambe, cit. 3). Rythme.
1 Le même demi-siècle (fin XIIe s.) engendre le vers français, l'assonance, la rime, les mètres qui pour huit siècles régiront nos rêves, l'octosyllabe, l'alexandrin, le décasyllabe (dont on a dit qu'il était le plus essentiellement français de tous).
Aragon, les Yeux d'Elsa, Appendice, p. 89.
———
II (1791; repris au grec metron « mesure »). Cour.
1 Unité principale de longueur, base du système métrique (symb. : m). || Le mètre, d'abord défini par rapport à la longueur du méridien, a été concrétisé par un étalon (1799), conservé depuis, malgré une mesure nouvelle et plus précise du méridien (1903); de nos jours, l'unité est définie (1983) comme « la longueur du trajet parcouru dans le vide par la lumière en 1/299 792 458 seconde » (après avoir été définie [1927] à partir de la longueur d'onde de la raie rouge du cadmium, puis [1960] d'une radiation du krypton 86).
Le mètre, mesure de longueur, de distance. || Multiples du mètre Décamètre (dam), hectomètre (hm), kilomètre (km), myriamètre (Mm). || Sous-multiples du mètre. Décimètre (dm), centimètre (cm), millimètre (mm), micron, micromillimètre. || Distance de cent mètres. || Huit mètres de longueur (→ 2. Intestin, cit.). || Un homme d'un mètre quatre-vingts (1 m 80).REM. Dans le langage courant, on évalue en mètres les décamètres et les hectomètres.
Mètre carré [mɛtʀəkaʀe]; cour. [mɛtkaʀe] (m2) : unité de superficie. Centiare. || Mètre cube [mɛtʀəkyb]; cour. [mɛtkyb] (m3) : unité de volume. Stère. || Des mètres carrés, des mètres cubes ( M. K. S., M. T. S. [système]).
Mètre par seconde (m/s) : unité de vitesse. || Mètre seconde (ou mètre-seconde) carrée (m/s2) : unité d'accélération.
(1924). Sports. || Un cent mètres : une course de cent mètres. || Courir un cent mètres.Fam. Piquer un cent mètres. Sprint. || Un cent dix mètres haies (course de haies de 110 m).
2 Sc. Objet concret, étalon du mètre. || Le mètre international en platine iridié déposé au pavillon de Breteuil à Sèvres; copie de ce mètre déposée aux Archives nationales. || Étalonner (cit. 2) un mètre sur le mètre étalon des Archives. On écrit parfois : mètre-étalon.
2 Elle croyait à la fatalité autant qu'au beau mètre des Arts et Métiers, dont elle m'avait toujours parlé avec respect, parce qu'elle avait appris étant jeune, que celui dont elle se servait dans son commerce de mercerie était la copie scrupuleuse de ce superbe étalon officiel.
Céline, Voyage au bout de la nuit, p. 91.
3 J'ai besoin que tu existes et que tu ne changes pas. Tu es comme ce mètre de platine qu'on conserve quelque part à Paris ou aux environs (…) je suis contente de savoir qu'il existe, qu'il mesure exactement la dix-millionième partie du quart du méridien terrestre. J'y pense chaque fois qu'on prend des mesures dans un appartement ou qu'on me vend de l'étoffe au mètre.
Sartre, la Nausée, p. 174.
(1868). Cour. Règle ou ruban de la longueur du mètre (ou un peu plus long), généralement divisé en décimètres et centimètres, et qui sert à mesurer. || Mètre rigide en bois, en métal. || Mètre pliant. || Mètre à ruban, fait d'un ruban métallique qui s'enroule dans une gaine. || Le mètre souple des couturières mesure environ 1 m 40. || Mesurer, prendre des dimensions avec un mètre. Métrage, métrer; centimètre, 2.
DÉR. Métrique (II.), métrer.
COMP. Centimètre, décamètre, décimètre, hectomètre, kilomètre, millimètre, myriamètre. — Mètre-kilogramme, mètre-newton, mètre-seconde.
HOM. Maître, mettre.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • métré — mètre [ mɛtr ] n. m. • v. 1220; lat. metrum, gr. metron « mesure » I ♦ 1 ♦ Dans la prosodie grecque et latine, Nature du vers déterminée par le nombre et la suite des pieds qui le composent. 2 ♦ Élément de mesure du vers; chaque groupe de deux… …   Encyclopédie Universelle

  • Metre — Mètre Pour les articles homonymes, voir Mètre (homonymie) …   Wikipédia en Français

  • -mètre — ♦ Élément, du gr. metrês, metros, metron, de metron « mesure » : géomètre, périmètre, baromètre, thermomètre. mètre, métrie, métrique, métro . éléments, du gr. metron, mesure, évaluation . I. ⇒ MÈTRE1, élém. formant Élém. entrant dans la constr.… …   Encyclopédie Universelle

  • metre — me‧tre [ˈmiːtə ǁ ər] , meter written abbreviation m noun [countable] the basic unit for measuring length in the metric system: • This material is sold by the metre. * * * …   Financial and business terms

  • metre — Adaptación gráfica propuesta para la voz francesa maître, ‘jefe de comedor de un restaurante’: «Le ocurre como al metre del gran restaurante, que parece siempre más distinguido que el más aseñorado de los comensales» (Época [Esp.] 11.8.97). Es… …   Diccionario panhispánico de dudas

  • -metre — BrE meter AmE [mi:tə, mıtə US tər] suffix [in nouns] part of a metre, or a number of metres ▪ a millimetre ▪ a kilometer …   Dictionary of contemporary English

  • metre — mettre; poser; placer ; admettre. Metre taula : mettre le couvert, mettre la table. Metem que li ague degun : admettons qu il n y ait personne. voir admetre …   Diccionari Personau e Evolutiu

  • metre — Ⅰ. metre [1] (US meter) ► NOUN ▪ the fundamental unit of length in the metric system, equal to 100 centimetres (approx. 39.37 inches). ORIGIN French, from Greek metron measure . Ⅱ. metre [2] (US meter) …   English terms dictionary

  • Metre — Me tre (m[=e] t[ e]r), n. See {Meter}. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Mètre — (Meter), die Einheit des in der Revolutionsperiode eingeführten gesammten neuen französischen Längen , Flächen u. Hohlmaßes u. in Folge davon die Grundlage des französischen Gewichts. Der M. ist nach dem Gesetz vom 10. Dec. 1799 der… …   Pierer's Universal-Lexikon